BizTalk Server 2013 R2, des nouveautés et une RoadMap

Après la version 2010 de BizTalk Server, la sphère BizTalk était inquiète (à juste titre) au sujet de la RoadMap de la solution. Ces inquiétudes ont été renforcées en 2011 avec l’arrivée de Workflow Foundation + App Fabric qui présentaient des recoupements de fonctionnalités avec BizTalk. Certains analystes parlaient d’une fusion avec Workflow Foundation + App Fabric. Quelques années plus tard, aucune fusion n’a eu lieu et le ciel s’est éclairci côté BizTalk Server avec la promesse d’une release majeure tous les 2 ans entrecoupée d’une release mineure.

Promesse tenue avec la sortie de BizTalk Server 2013 R2 en Juin 2014 (après celle de BizTalk Server 2013 en … 2013). Comme pour les versions précédentes depuis 2006, pas de rupture technologique mais plutôt une amélioration des Adapters, des fonctionnalités d’administration et une compatibilité ascendante plateforme (Windows Server, SQL Server et Visual Studio).

Quand est-il donc de BizTalk V-Next ? Les éléments de réponse sont, peut-être, à chercher du côté de Microsoft Azure BizTalk Services (MABS), la solution Integration Plateform As A Service (IPAAS), pour laquelle un gros effort de développement est en cours et de grandes annonces sont prévues avant la fin de l’année. Une fois abouti, BizTalk Services sera-t-il « redescendu » on Premise comme on a pu le voir avec le Service Bus ? L’idée est séduisante sachant que les équipes de développement sont parties d’une feuille blanche pour construire MABS. On aurait alors une symétrie complète entre Windows Azure et Windows Server.

En attendant, revenons-en à BizTalk Server 2013 R2 sorti en Juin 2014. Comme nous le disions précédemment, il s’agit d’une release mineure, donc pas de révolution mais 3 nouveautés/évolutions nous semblent pertinentes.

BizTalk Health Monitor, les Ops vous remercient !

Parmi ces nouveautés, la plus intéressante est le BizTalk Health Monitor (BHM). Il ne s’agit pas d’une résurgence de, feu, Health & Activity Tracking mais plutôt l’intégration de l’outil Message Box Viewer (MBV) construit par Jean-Pierre Auconie (cocorico) qui permet l’analyse de l’état de santé de votre plateforme. Pour le détail des fonctionnalités et la procédure d’installation, c’est par ici et par . Où est la nouveauté, me direz-vous ? Dans l’usage mon capitaine ! Beaucoup d’Ops BizTalk connaissent l’existence du MBV mais combien l’exécutent de manière récurrente (une fois par semaine par exemple) ? Il était utilisé plutôt en mode réactif (et souvent trop tard) lorsqu’un problème survenait sur la plateforme. Dorénavant, le BHM vous permet de planifier des scans récurrents avec notification par mail du rapport d’analyse. Cerise sur le gâteau, BHM est compatible avec les versions antérieures de BizTalk Server (2004 à 2013). Il est téléchargeable ici en version standalone.

JSON Decoder/Encoder, une déclinaison facilitée des scenarios digitaux  

Alors que beaucoup de fournisseurs d’application en mode SAAS (Software As A Service) fournissent leurs fonctionnalités sous forme d’API REST, il était nécessaire d’avoir recours à des Adapters spécifiques (dont celui-ci qui fait très bien le job) pour pouvoir consommer et exposer des services RESTFull jusqu’à ce que la version 2013 de BizTalk Server fournisse l’Adapter WCF-WebHttp. Le hic,c’est que l’Adapter ne supportait pas nativement le format JSON. C’est désormais le cas avec la version 2013 R2. Le modèle de support JSON est calé sur ce qui se fait avec les fichiers plats avec un JSON Schema wizard qui vous permet de construire la représentation xsd de votre instance JSON, la capacité de valider une instance de message au format XML ou JSON, un pipeline component permettant de transformer un JSON reçu en XML et un autre faisant l’opération inverse.  Pour plus de détails sur son utilisation, je vous conseille ce blog post.

Service Bus Messaging Adapter, les évolutions d’Azure Service Bus suivies de près 

Calé sur les évolutions d’Azure Service Bus, l’Adapter SB-Messaging propose dorénavant la possibilité d’utiliser une authentification Shared Access Signature (SAS) alternativement à l’ACS (Access Control Service), lequel pouvant s’avérer trivial dans certains scénarios. Pour vous faire une idée de la différence entre l’ACS et le SAS, je vous conseille ce blog post.

On le voit, à travers ces 2 précédentes Releases, que les nuages sur l’horizon BizTalk commencent à se dissiper. Et c’est sans doute d’ailleurs grâce aux gros nuages (Cloud Computing) qui ont le vent en poupe qu’une plateforme d’intégration telle que BizTalk redevient importante dès lors qu’elle est en mesure d’interfacer le SI à demeure et le SI dans le cloud : l’Intégration Hybride !!! Vaste sujet sur lequel nous aurons l’occasion de revenir très prochainement.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *