Bref, j’ai fait une Product Box

Aujourd’hui, je vais vous présenter mon retour d’expérience sur les Product Box qui sont un type d’atelier faisant parti dans le catalogue des « innovation games ».
Je commencerai par vous raconter mes expériences avec celles-ci pour ensuite vous expliquer ce qu’est une Product Box et son utilité.

Mon expérience

Ma première fois

Mon premier atelier Product Box remonte au mois de décembre 2011 lors du bootcamp mensuel de Cellenza où Luc Legardeur a animé 2 ateliers de ludification du travail :

  • La Product Box
  • Le Speed Boat

Le premier atelier nous a permis tous ensemble de définir la stratégie et Cellenza et ses objectifs 2012 et le second atelier nous a permis de réfléchir sur les ancres qui nous empêcher d’atteindre nos objectifs afin de déterminer des plans d’action à mettre en œuvre.

Animations bien orchestré vu qu’on commence par réfléchir sur ce que l’on veut faire pour ensuite décider sur les actions à mettre en place pour y arriver !

Seconde expérience autour d’un verre

Fort de cette expérience et membre du FSUG, j’ai voulu perturbé l’organisation traditionnel des Scrum Beer et proposer cet atelier afin d’éviter les petits groupes de 2 personnes et favoriser l’échange en groupe de 5-6 personnes. J’ai donc décidé d’arriver le 26 avril pour la dernière Scrum Beer de venir avec 2 boîtes vierges et des feutres afin de proposer ceci à l’ensemble de groupe.

Nous avons donc fait 2 groupes et avons décidé initialement que chaque groupe traitera un artefact du monde agile. Mon groupe avait choisi la démo utilisateur et l’autre équipe était partie sur la rétrospective.

Le bilan de la soirée est que tout le monde a apprécié l’expérience. Certains connaissaient déjà, d’autres découvraient et mon objectif a été parfaitement rempli puisque on a évité les mini groupes de 2 pour faire un échange tout au long de la soirée en groupe de 6 personnes environ…

La petite remarque que je trouve marrante est que :

Mon équipe a fait une boîte uniquement rempli texte. Nous m’avons faite face par face avec un peu de réécriture et nous avons réajusté le périmètre en traitant du sprint review…

La seconde équipe a fait une boite beaucoup plus visuelle avec des dessins, des slogans comme une vraie boite… Par contre, elle a fait son produit en cycle en V et son sujet final était le Scrum…

Sur cette animation, il n’y avait pas de Product Owner donc ça va mais si je réanime cet atelier. Je n’oublierai pas cela et je penserai à mieux définir les règles initiales et les rôles…

C’est quoi alors une Product Box ?

Le concept

Le concept de cet atelier est simple et est très efficace :

L’idée est de choisir un objet, une notion, un artefact, un rôle, une société,… Bref n’importe quoi !

Un fois le sujet choisi, il faut chercher à le représenter comme une boite que l’on trouve dans un magasin.

Le groupe va donc devoir discuter pour définir ce qu’il veut mettre sur les 6 faces.

Sur la face, on mettra généralement le titre et une phrase choc.

On peut choisi un côté pour définir les prérecquis, une autre pour l’architecture/ l’organisation,…

Le groupe est libre d’exploiter les 6 faces comme il veut.

Quelques exemples

Pour la Product Box de la société Cellenza, nous avons choisi de mettre sur les différentes faces :

  • Façade : Nom et phrase choc
  • Dos : Cloud des mots clefs (Agile et techno)
  • Au dessus : Nos prestations
  • Gauche : Nos valeurs Agiles
  • Droite : Notre expertise MS
  • En dessous : Nos objectifs 2012

Pour la Product Box du sprint review

  • Façade : Nom et phrase choc
  • Dos : Ce que peut apporter la réunion
  • Au dessus : La participation du Product Owner pour cette réunion
  • Gauche : La participation des utilisateurs pour cette réunion
  • Droite : La participation de l’équipe et du Scrum Master pour cette réunion
  • En dessous : Le déroulement de la réunion

Et à quoi ça sert ?

L’objectif de cet atelier est finalement de permettre de regrouper une équipe et de faire le point sur un sujet. Cet échange va permettre de créer une vision commune sur le sujet choisi.

Cela va aussi bien permettre de :

  • faire une remise à niveau de toute l’équipe : C’est donc une méthode de diffusion d’information
  • contrôler si tout le monde comprend l’utilité du sujet traité : C’est aussi un indicateur sur la qualité de l’information
  • partager un objectif commun : cela participe à la construction de l’équipe

 

Comment l’animer ?

Pour organiser cet atelier, il faut simplement réserver un espace pendant 1h30 2h maximum.

Cela vous donne le temps de faire votre box et d’en faire une synthèse ensuite avec l’équipe.

Si le but de votre box est d’en extraire des objectifs comme dans notre excercice lors du bootcamp, réservez plus de temps pour enchainer un Speed Boat juste derrière (3h) afin d’obtenir un plan d’action à mettre en place.

Le choix du sujet dépendant donc de ce que vous voulez en faire. Vous pouvez l’imposer ou laisser les participants choisir un artefact pour contrôler si tout le monde comprends bien l’importance et la nécessité des réunions et des artefacts mis en place.

Cet atelier étant basé sur l’échange et la discussion, je pense qu’il faut faire des groupes d’environ 6 personnes par box. L’essentiel est que tout le monde se sente suffisamment à l’aise pour discuter et partager sa vision.

Le matériel nécessaire

  1. N’importe quelle boite rectangulaire recouverte de feuilles blanches suffira pour organiser cet atelier : Une boite de chaussure ou une boite de rangement feront l’affaire.
  2. des feutres

Les plus créatifs pourront découper des images dans les magazines ou imprimer des dessins…

Conclusion

Proposer un atelier ludique pour partager une vision sur un sujet est quelque chose de très intéressant dans n’importe quel groupe. J’ai donc énormément apprécié d’avoir proposer cette idée lors de la Scrum Beer car c’est ce genre de chose qui renforce l’esprit d’équipe.

Je n’ai fait que survoler le sujet de la Product Box et il y a sans doute beaucoup d’autres utilités, d’autres moyens et d’autres raisons d’utiliser celle-ci.

Cependant, j’espère que ce sujet vous donnera envie d’expérimenter cette expérience au sein de votre équipe. Personnellement, j’espère pouvoir le proposer à mon équipe actuelle et je souhaite continuer à découvrir l’univers de la ludification du travail car c’est en rendant le travail plus intéressant qu’on le rend passionnant…

Un commentaire. Laisser un commentaire

[…] continue du produit. Le première exemple personnel est finalement la session d’innovations games qui avait été animée par Luc Legardeur pour les 1 an de Cellenza afin de définir notre vision […]

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *