Qui aurait pu le voir venir ? Mais le choix est logique: le XAML n’a jamais réussi à s’imposer, silverlight est mort : qui voudrait d’une technologie zombie ? Il fallait donc un framework graphique qui a fait ses preuves pour les prochaines versions des plateformes windows. Windows Forms était tout indiqué : présent depuis le début de .Net, il a su garder sa base de développeurs qui pourront maintenant faire fructifier cette expérience sur les autres plateformes.

photo (6)

Des roms pour Windows Phone ont déjà commencé à fuiter : les prochains jours lèveront le voile sur cette nouvelle stupéfiante.

Un indice peut-être : l’architecte en chef de Windows Forms a eu le droit de sortir de sa retraite forcée sur une petite île du lac Sammamish à quelques miles de Redmond pour participer à la Build dont voici la liste des sessions sur le sujet !

@+