Auteur : Olivier Delmotte

Encore plus de raisons de passer à PowerShell !

En retombant sur un article de Michel et avec mes dernières années passées dessus, j’ai trouvé quelques raisons de plus de passer à PowerShell. Les voici. Raison 1 : PowerShell fait le mur Depuis quelques temps, PowerShell, encore en version préliminaire certes, est disponible sous Linux ou MacOS et tout ça, en OpenSource : https://github.com/powershell/powershell C’est encore une version Alpha, mais c’est déjà bien prometteur et puis il faut bien commencer un jour ! Raison 2 : PowerShell est modulaire Bien sûr, on peut écrire des programmes ou des scripts supplémentaires pour pallier le manque d’une commande. Mais depuis la version 5, on peut installer...

Read More

Problème de licence lors d’une migration vers TFS2017 ?

Petit moment de solitude ce matin pendant une migration vers TFS2017 au moment de rattacher les collections : Step failed: Add the User Extension License for the attached collection Contexte Quand je fais une montée de version de TFS, j’ai pris pour habitude, bonne ou mauvaise, de le faire en collections détachées, pour deux raisons qui m’arrangent. J’ai chaque collection dans un état qui me permet de recommencer simplement si il y a un problème avec une ou plusieurs d’entres elles. Et surtout, j’en profite pour rafraîchir mon environnement de Dev avec des données plus récentes. J’en suis donc à l’étape où j’ai...

Read More

SAFe – Premières impressions

Fin mai, j’ai eu la chance de participer à une formation de deux jours sur SAFe chez les cousins de chez Xebia (@BenjaminMoitie). 2 jours intenses. Pourquoi SAFe ? La grosse raison, c’est que TFS 2015 (et donc VSO avant) intègre ce framework. Il existe d’autres méthodologies pour faire de l’Agile dans de grosses équipes (Spotify, Scrum at Scale). Pour ceux que ça intéresse, Benjamin a participé à un Battle entre Spotify et SAFe. SAFe, litéralement Scaled Agile Framework, qu’est-ce que c’est ? C’est une proposition pour implémenter la méthodologie Agile mais à plus grande échelle. En effet, passé une certaine...

Read More

API TFS – Se connecter et démarrer

L’API TFS permet de tout faire (ou presque) pour manipuler TFS, que ce soit au niveau du serveur lui-même ou des collections. Quel besoin a-t-on de manipuler  TFS via ses APIs alors que tout (ou presque) est disponible via une IHM ? L’automatisation pardi ! Je ne sais pas vous, mais reconfigurer une ferme de build d’une cinquantaine de machines, je ne fais pas ça à la main 🙂 Dans ce premier billet, nous allons voir comment nous connecter à un serveur TFS puis à une collection et enfin manipuler l’API pour agir sur TFS. Petit rappel de fonctionnement TFS 2010 a été un gros changement au niveau du fonctionnement. Jusqu’en 2008, il y avait le serveur TFS et… c’était tout ! TFS 2010 a introduit la notion de “collection” et est alors devenu une sorte d’ensemble de serveurs logiques (les collections) regroupés au sein d’un unique serveur (le serveur TFS). Principes communs Que ce soit pour se connecter au serveur ou à une collection, il y a une approche commune. Nous allons en utiliser deux types par la suite qui héritent d’ailleurs d’un même type de base : TfsConnection. Ils se différencient principalement par leur cible et les services qu’ils proposent. Pour attaquer les APIs TFS, il faut d’abord référencer les bonnes assemblies depuis le GAC. Si vous avez plusieurs versions de Visual Studio installées, faites attention à référencer...

Read More

REJOIGNEZ-NOUS

Cellenza défend un pacte social différent et bienveillant à l’égard de ses salariés.
L’individu, son bien-être, sa progression technologique et sociale, sont au centre des préoccupations de la société.

 

Derniers tweets

S’abonner

Au blog
RSS Flux RSS

DevOps ❤️ Containers

Découvrez comment déployer un site .NetCore Sous Docker dans AKS et App Service For Containers avec VSTS !
Télécharger
close-link
Vous faites quoi le 29 Mai ? Matinale Cellenza - Serverless, microservices, containers...
Inscription
close-image