Introduction aux concepts d’architectures modernes et de Serverless

En tant que professionnel de l’informatique, vous l’aurez sans doute constaté, le monde de l’IT est en permanente transformation, qui impacte les évolutions matérielles, les nouveaux enjeux de la sécurité, l’IoT, l’Intelligence Artificielle ou encore les services proposés par les Cloud Providers comme Microsoft Azure. De nouveaux sujets ne cessent d’émerger et ils peuvent à la fois être critiques pour l’entreprise, mais aussi générer de la valeur.

Le développement informatique n’échappe pas non plus à cette mouvance, les architectures applicatives elles aussi se voient repensées et remaniées. L’avènement du Cloud, des méthodes agiles et de la culture DevOps accélèrent les évolutions architecturales vers de nouvelles formes et modèles, l’objectif est de permettre aux entreprises de rester compétitives grâce à l’informatique et à la mise en œuvre de ces nouveaux modèles.

 

La problématique des modèles architecturaux trop lourds

Nous vivons une période charnière de l’informatique. Le Cloud est un élément inévitable et indispensable pour les systèmes d’information d’entreprise. Or, les modèles architecturaux classiques ne permettent pas de profiter de l’accélération rendue possible par les nouveaux services du Cloud. Ainsi, il est complexe de mettre en place de manière efficiente des APIs en Microservices quand l’infrastructure est toujours basée en clusters de machines physiques.

Dans ce besoin grandissant d’abstraction des serveurs, un nouveau concept fait son apparition : le Serverless.

C’est en partant de cette problématique liée aux modèles architecturaux que nous avons rédigé ce livre blanc. Son objectif est de vous présenter l’intérêt des nouvelles architectures en prenant pour exemple le cas du Serverless. Mais en quoi consiste concrètement cette technologie ?

 

Qu’est-ce que le Serverless ?

Le Serverless, ou le “Sans serveur” en français repose sur l’idée d’architectures sans serveurs, c’est-à-dire des applications, des services ou de simples fonctions qui s’exécutent à la demande uniquement et qui sont ainsi facturés par le fournisseur d’infrastructure Serverless. On parle alors de Function as a Service ou « FaaS ».

 

Quels sont les avantages d’une architecture Serverless ?

Nous vous proposons dans ce livre blanc de voir ce que peut offrir une architecture Serverless à votre SI. Voici d’ailleurs quelques exemples :

  • Un coût opérationnel réduit : diminution du coût au niveau de l’infrastructure tout ayant une facturation simplifiée et effectuée au coup d’exécution ;
  • Un coût de développement réduit ;
  • La capacité d’allier agilité et flexibilité du SI ;
  • Une méthode encrée dans la culture DevOps.

 

Les éventuels risques liés au Serverless ?

Si le Serverless peut apparaître comme la nouvelle solution miracle, il faut tout de même rappeler qu’il peut engendrer certains problèmes. En effet, la facilité d’accès au Cloud et à ses fonctionnalités a permis l’utilisation de services modernes dans certaines entreprises. Cependant, ces entreprises n’ont pas été accompagnées en amont ou dans l’étude de l’infrastructure cible. Nous évoluons de plus en plus dans l’instanciation rapide des services et fonctions (comme AWS Lambda ou Azure Functions), mais sans pour autant anticiper la façon dont on peut les positionner dans une vue architecture cohérente.

Les grands Clouds publics, Azure et AWS, déploient à grande vitesse une diversité de services et fonctionnalités. Il devient de plus en plus difficile de s’y retrouver ou de faire un choix éclairé pour son application ou sa solution informatique. Il convient donc de trouver la solution et le fournisseur les plus adaptés à vos besoins – y compris du point de vue des options Serverless.

 

Cell’Insights 9 – Serverless : la nouvelle révolution du cloud ?

Vous l’aurez compris, nous allons dans ce livre blanc aborder le Serverless sous différents aspects comme :

  • Le positionnement du Serverless parmi les modèles de déploiement ;
  • Les services Serverless et leurs implémentations dans le Cloud (notamment autour d’Azure Functions, Logic Apps, Event Grid…) ;
  • Exemples d’architectures correspondantes (incluant des mix architecturaux IaaS / PaaS / Serverless) ;
  • La gouvernance de vos architectures Serverless, le cycle de vie et DevOps (développement, configuration, sécurité, CI / CD, monitoring, performances, connectivité, prix, etc.) ;
  • Les chemins de transformation vers Serverless.

 

Présentations des auteurs

On retrouve comme auteurs de ce livre blanc deux architectes Azure reconnus dans les communautés Cloud francophones et internationales :

  • Marius Zaharia, Technical Manager Cloud chez Cellenza et Microsoft Azure MVP
  • Michel Hubert, CTO chez Cellenza, Microsoft Azure MVP et Microsoft Regional Director.

 

Nous vous souhaitons une bonne lecture !

call to action téléchargement serverless