Comme chaque année, MobileOne donne rendez-vous à plus de 2000 professionnels du mobile aux Docks de Paris. Maxime Eglem et moi-même (Kiril) nous sommes rendu à l’édition 2019 qui s’est tenue lors du mois de Novembre. Nous avons donc trouvés intéressant de vous faire un retour sur cet événement enrichissant et passionnant.

 

Mobile One, c’est quoi ?

Deux journées de conférences, de tables rondes, d’échanges permettant aux participants d’enrichir leurs connaissances, d’être inspirés par des retours d’expériences de leaders du marché, et surtout de renforcer leur réseau !

C’est aussi plus de 70 conférences, organisées sur les deux jours, pour répondre aux problématiques concrètes du secteur : la publicité, les méthodes de testing, le développement, l’UX, le m-commerce, la data, le CRM mobile, la sécurité, l’acquisition, l’IA, le machine-learning, le push notifications,

Mobile One mise véritablement sur ses speakers de qualités. Le contenu est effectivement enrichi par leurs envies débordantes de partager leurs retours d’expériences ainsi que leurs bonnes pratiques qui ont fait de leurs entreprises de véritables success stories. En effet, les plus grandes réussites étaient présentes : Google, Orange, Fnac, Doctolib, Canal+, Deezer, N26, AirFrance, Leboncoin… et bien d’autres.

MobileOne est devenu au fil des années le rendez-vous “immanquable” pour l’écosystème européen du mobile.

 

Qui sommes nous ?

 

Maxime Eglem – Je suis passionné de mobile depuis longtemps, et je travaille dans cet écosystème depuis maintenant 5 ans. Maintenant Leader technique en Xamarin, chez Cellenza. Ma philosophie est User experience first. J’ai travaillé dans 2 projets avec des targets de millions d’utilisateurs.

 

Kirill – J’ai commencé mon parcours dans l’environnement mobile en 2012. Cela fait 4 ans et demi que je travaille en tant que développeur mobile majoritairement avec la technologie Xamarin. J’aime la puissance de .Net Framework et l’agilité de Xamarin qui permettent de développer les applications avec la meilleure performance et la meilleure expérience utilisateur.

Actuellement, nous travaillons tous les deux sur la même application mobile, et cela depuis maintenant 1 an et 4 mois. Cette application est d’ailleurs présente dans plusieurs pays de l’Union Européenne et aussi en Amérique. Si vous êtes curieux à l’idée d’en savoir plus, nous parlons de ce projet mobile dans un de nos articles de blog.

 

De nombreux sujets ont été présenté lors du Mobile One, nous allons donc dès à présent vous retranscrire les principaux messages et points à ne surtout pas manquer !

 

La communication avec vos utilisateurs

Comme vous devez certainement le savoir, la communication avec les utilisateurs est aussi importante que l’ergonomie de l’application. En effet pour impliquer vos utilisateurs dans votre application, il faut qu’ils se sentent entendu. Pour se faire, il est important d’établir un canal de communication avec eux.

 

“Comment dialoguer avec vos clients sur leurs canaux de messagerie préférés ?”

Romain Dautricourt de chez Infobip précise dans son talk que le meilleur canal de communication c’est celui que préfère l’utilisateur. Ce n’est pas pour autant qu’il faut abuser des push notifications, en revanche il est nécessaire de favoriser son canal de prédilection pour les messages personnalisés et les informations importantes.

Il conseille aussi de créer des comptes et, ou des pages sur l’ensemble des réseaux sociaux sur lesquels vos utilisateurs passent du temps.

Enfin, il nous explique qu’établir un protocole RCS (Rich Communication Service) permettrait d’échanger du texte, des liens ainsi que des fichiers multimédias en format SMS directement dans l’application de messagerie. Ce nouveau protocole de communication a été défini par le consortium GSMA et reconnu par Google. Grâce à lui il est désormais plus facile et de déclencher des interactions plus naturelles avec vos utilisateurs.

Remarque : Pour le moment ce protocole n’est reconnu que par Google, il n’est pas encore disponible sur les appareils Apple.

 

“Comment Leboncoin a changé avec succès l’ADN de son produit ?”

Martin Berthonneau, le Chief Product Officer de Leboncoin, nous expliqué comment ils ont réussi à devenir une des solutions les plus visité sur le marché. Rappelons d’abord que Leboncoin est un site de petites annonce très utilisé en France et regroupant plus de 28,7 millions d’utilisateurs actifs par mois.

Pour atteindre ce résultat, leur business a été établi sur la satisfaction du besoin utilisateur. En effet, pour faciliter la communication et récupérer au maximum les feedbacks des clients, de nouvelles étapes ont été ajoutées dans leur cycle de production. Pour se faire, ils organisent tous les mois des rencontres avec des utilisateurs dans leurs bureaux, cela favorise l’échange direct et permet de récolter des insight de qualités. C’est ensuite avec les sessions des bêta-testeur qu’ils organisent les nouvelles fonctionnalités lors des release.

 

Améliorer l’UI et l’UX de vos applications

“L’expérience utilisateur c’est le sujet fondamental de chaque application !”

Jean-Élie Le Corre, Chef de développement mobile chez Getaround, nous a expliqué comment faire évoluer l’application mobile grâce à la Web API. Dans son application Getaround, il utilise le server driven UI, c’est-à-dire l’interface utilisateur qui se transforme en fonction des exigences dictées par l’API.

Cela permet de modifier les écrans d’application en runtime, sans aucune modification du code ou modification des étapes de validation dans les différents stores. Cette fonctionnalité a été mise en place grâce à l’architecture des composantes de l’application mobile. Cela signifie que l’application reçoit l’ordre et le contenu des éléments via l’API au format JSON. Le Server Driven UI permet donc aux équipes de développement d’améliorer leurs productivité, de rester concentrés sur les fonctionnalités natives et d’avoir un code structuré. Cette feature aura réussi à adapter ses écrans en fonction du besoin utilisateur et cela à tout moment.

 

“Le thème sombre de vos applications”

Pour donner la meilleure expérience d’utilisation d’application aux utilisateurs il faut suivre les nouveautés des OSs. Cette année la dernière tendance est le thème noir, Olivier Berni, co-fondateur de LunaBee studio, nous explique l’intérêt de l’implémenter. En effet, du point de vue physiologique les individus prennent des décisions plus rapidement lorsqu’ils regardent des données colorées sur un fond sombre. Le thème noir améliore aussi la visibilité pour les personnes avec des problèmes de vue et sensibles aux lumières intenses.

En analysant les statistiques il est ressorti que lorsque le thème sombre sur Mac OS est sorti, 36% des utilisateurs s’en sont servis en permanence, 42% ont changé le thème en fonction de la luminosité dans laquelle ils se trouvaient, et 14% sont restés sur le thème blanc. Aujourd’hui ces statistiques ont évolué, car les utilisateurs apprécient pour la grande majorité les thèmes sombres sur leurs mobiles et ordinateurs. Suivons les tendances UX et favorisons la possibilité de proposer un thème sombre à nos utilisateurs.

 

Organisation du travail dans une grande équipe

Tout projet possède beaucoup de processus permettant d’avoir un cycle de vie fonctionnelle. Une de ces phases est le recrutement pour avoir une grande équipe avec des compétences partagées. Un projet mobile n’échappe pas à la règle et il faut que celle-ci soit aussi structurée.

Le sujet organisationnel du travail dans une grande équipe est assez important. Il a d’ailleurs été mentionné plusieurs fois tout au long du Mobile One.

 

Chez Vinted, la collaboration, le mindset, et l’appropriation du projet sont privilégiés par rapport à la performance de la personne. Il est en effet rare d’avoir une personne extrêmement qualifiée dans tous les domaines. Voilà pourquoi Vinted cherche à placer ses collaborateurs dans une équipe pas simplement pour leurs niveaux techniques, mais aussi pour leurs compétences humaines (soft skills). Cela s’explique par le fait qu’ils se sont rendus compte que ce n’est pas le nombre d’experts techniques dans une équipe qui est important, mais la simplicité de communication et le travail de chaque coéquipier. Pour leurs nouveaux arrivants ils font des “try out”, après la validation des entretiens, ils incubent des personnes pendant 2 jours dans leurs équipes pour vérifier leur intégration.

 

De l’autre côté, la communication entre les équipes est aussi importante pour le bon fonctionnement du projet. Le Lead Developer de Vinted expliquait l’importance de communication entre les équipes dans un grand projet. Auparavant, chez Buffer, toutes les équipes étaient séparées, elles manquaient de transparence et de communication. En effet, l’équipe mobile était mise à l’écart par rapport aux autres projets. La prise de décisions était longue et passait par plusieurs niveaux hiérarchiques. Par ailleurs, la vision sur l’avenir pour le projet mobile était floue. Pour régler ces problèmes ils ont décidé de :

  • donner des objectifs clairs pour chaque équipe,
  • de rassembler les backlogs communs pour que tout le monde y ait accès,
  • de faciliter la communication entre les équipes.

Cela a permis à Buffer de décentraliser l’autorité, de rapprocher les équipes et finalement d’accélérer le temps de la livraison des nouvelles features et d’encourager l’équipe mobile.

 

Chez N26, face à l’augmentation des équipes et de leur taille, ils ont fait le choix d’établir des objectifs simplifiés. Pour encourager la collaboration, le partage de connaissances, plusieurs cérémonies ont été mise en place. Deux fois par semaine, lors des réunions d’équipes, chacun partage son code et de nouvelles features. Ensuite, les jours de brainstorming, tous les développeurs sont conviés pour parler des nouveautés et trouver des moyens pour les implémenter sur des projets. Chez N26, les guidelines sont préférées aux règles strictes, cela crée plus de flexibilité entre les collaborateurs.

 

Le mot de la fin

Cette expérience a été très enrichissante, tant pour la partie échange que pour le networking. Bien que beaucoup de sujets étaient dédiés au marketing mobile, nous avons fortement appréciés les partages d’expériences et la présentation des success-stories.