Scrumday 2014

Une nouvelle année commence et pour la quatrième fois consécutive le French Scrum User Group annonce un nouveau Scrum Day ! Cette année le ScrumDay aura lieu du 10 au 11 Avril au centre de conférence de l’hôtel Disney’s New York  à Disney Land Paris.

BienvenueChezDisney

Nouvelle configuration du Scrum Day

Afin de continuer à innover, le French Scrum User Group a décidé de changer le format du Scrum Day afin d’augmenter son impact au niveau national.

Disney accueille le Scrum Day

Le Scrum Day aura lieu à Disney Land Paris !

L’intérêt du site est son accessibilité pour toute la province française. Disney Land Paris existe depuis plus de 15 ans et a su développer son accessibilité pour permettre à un maximum de personnes de profiter des parcs d’attraction. Le pari qu’a pris le French Scrum User Group est donc d’étendre l’échelle de cette manifestation à une dimension nationale !

2 jours au lieu d’1

La durée augmente mais cela ne veut pas dire que le nombre de conférences va doubler :

Le premier jour sera dédié aux conférences et aux ateliers. Le format traditionnel des Scrum Days.

La seconde journée sera sous le format d’un grand openspace, ou forum ouvert. Ce forum ouvert est un pas important pour favoriser les échanges et approfondir des sujets d’actualité autant côté utilisateurs finaux qu’agilistes.

De plus, la soirée du jeudi vous permettra d’échanger et d’agrandir votre réseau professionnel de manière conviviale, mais aussi de profiter pendant quelques heures du parc d’attraction jusqu’à 21h30 à tarif préférentiel.

visite de disneyland

Informations pratiques

Vous trouverez toutes les informations sur le mini site dédié au Scrum Day 2014.

Voici ce qu’il faut retenir :

Inscription à l’événement

  • La billetterie est ouverte et est disponible sur le site ! La description est disponible sur le wiki du French SUG.
  • Cette année, vous pouvez vous inscrire  en utilisant votre DIF.
  • Pour tous les amateurs de certification et voulant obtenir la certification Scrum Professional , sachez que cet événement vous rapportera 15 points SEU.
  • Vous pouvez signaler votre intérêt et votre présence en vous inscrivant  sur le meetup mais cela ne vous inscrit pas ! Ce n’est qu’à titre informatif.

Call for paper

  • L’appel à orateur est ouvert et vous pouvez soumettre vos propositions jusqu’au 3 Mars.Pour les habitués, vous remarquerez que le système de soumission est celui de la Scrum Alliance déjà utilisé lors du Global Scrum Gathering Paris 2013.
  • Le programme définitif sera publié dans la quinzaine qui suivra la fermeture de l’appel à orateur. Pour plus d’informations, consultez le guide de soumission.

Encore plus d’informations par ici.

Vous aussi, sponsorisez le Scrum Day 2014 !

Si vous souhaitez prouver votre passion pour l’Agilité, vous avez encore la possibilité de contacter le French Scrum User Group pour faire partie des sponsors de l’événement !

Tous les détails sont sur le mini site.

Tarif préférentiel

Afin de profiter au mieux de l’événement, il sera prochainement proposé aux participants des tarifs préférentiels sur le logement et l’entrée dans le parc d’attraction. Les détails seront publiés dès que possible.

Nouvelle thématique

Le format change certes mais la chose la plus intéressant est la nouvelle thématique choisie : le thème retenu pour l’édition 2014 est l’agilité et la culture produit.

Agilité et Culture Produit

Le produit constitue le cœur de la valeur ajoutée des entreprises. Le Product Owner possède la tâche importante de définir et de faire évoluer se(s) produit(s) pour satisfaire au mieux ses clients.
Cependant nous constatons souvent que ce rôle est sous-évalué ou difficile à endosser car il s’accompagne d’un vrai changement de culture multi-niveau.
Passer d’une vision projet, orientée sur la façon de faire, à une Culture Produit qui s’attache à la valeur (« business value »), apportée au client est une démarche longue qui touche finalement l’ensemble de l’organisation dans tous les services de l’entreprise.
 
Ma vision sur la thématique du Scrumday

Ce thème est d’actualité et va nous permettre d’échanger aussi bien sur les transformations globales Agiles que sur les chantiers techniques avec la mise en place d’une culture DevOps au sein de l’entreprise.

Focus sur le rôle du Product Owner

Le paragraphe d’introduction du ScrumDay mentionne le Product Owner. ceci témoigne du fait que le Product Owner est la clef de voûte pour que la méthode Scrum puisse bien fonctionner. Qui n’a jamais entendu parler de problème avec le PO, de PO incompétent ou de PO indisponible ?

L’agilité a émergée depuis maintenant plus d’une dizaine d’années et nous sommes proches du sommet de la courbe d’adoption de cette pratique en France.

En 2010, nous pouvions encore considérer que nous étions vers la fin des early adopters en France, mais déjà nous parlions de l’importance du rôle de PO.

J’y étais ! Pour fêter la première année de l’association du French Scrum User Group, nous avions accueilli Roman Pichler pour une keynote sur les qualités requises et les différents types de Product Owner.

Quel constat pouvons-nous faire ? Le problème que soulevait Roman en 2010 est toujours d’actualité en 2014.

Malgré cette forte adoption, nous sommes encore face à de nombreuses mises en place partielles ou non maîtrisées. La semaine dernière, j’ai pu participer à un « vis ma vie » avec un autre Scrum Master qui intervient chez le même client que moi. Dans son équipe, le PO n’était qu’une jeune recrue, représentant de la MOA. A défaut d’être expérimenté, le PO était disponible et de très bonne volonté.

Ce ScrumDay sera un instant idéal pour que nous nous focalisions sur ce rôle et que nous réfléchissions à comment nous pouvons au mieux accompagner les PO afin de leur faire prendre conscience de leur importance  !

PO : ça veut dire Project Owner ou Product Owner ?

Je parlais dans le paragraphe précédent de mises en place non maîtrisées. L’une des lacunes les plus récurrentes dans la mise en place du Scrum est qu’elle s’opère en conservant une vision projet. Recherchant à améliorer leur time to market, nombreuses sont les sociétés qui mettent en place les principes et les artefacts en limitant la mise en place au niveau de la réalisation uniquement.

Objection

L’objectif du Scrum est de créer des produits ! La création d’un produit commence dès la conception, passe par la réalisation et se termine une fois que le produit est mis sur le marché. Au départ,  nous avons mis en place des pratiques Agiles dans des équipes de réalisation (en sous-marin). Effectivement, ce sont ces individus qui ont voulu améliorer leurs conditions de travail, mais à présent que nous avons prouvé la force de ces pratiques, il faut que ces méthodes de travail et la philosophie qui en découle soient virales et envahissent l’intégralité de la chaîne de production.

La sensibilisation de tous les intervenants en amont de la réalisation reste un travail très important.

Cependant, côté déploiement, la culture du Software Craftsmanship continue à faire bouger les choses et nous entendons de plus en plus parler de DevOps. (Cadeau : un peu de lecture sur le DevOps)

DevOps

Cette démarche émergente est complémentaire au Scrum et donne les moyens d’améliorer notre Definition Of Done. D’ailleurs soyons honnête avec nous-même, la DoD n’est-elle pas qu’une mascarade ? N’est-ce pas juste un moyen d’avoir la sensation d’avoir accompli quelque chose de bout en bout ?

Nous ne sommes pas là pour gérer des projets, nous créons des produits !

Sans bon trunk, le commit n’est rien !

Je ne vais pas rentrer dans des détails techniques dans cet article mais la thématique de ce ScrumDay m’évoque aussi des prérequis techniques essentiels pour nous permettre de réaliser efficacement des produits.

La culture produit demande pour être productive un changement dans son mode d’utilisation des branches. Nous avons l’habitude de voir que le trunk est la branche de développement en cours et que les équipes créent des branches lorsqu’ils génèrent une livraison.

Cette pratique est certes très confortable mais réduit la réactivité face aux urgences et le déploiement en continu de valeur ajoutée !

Le trunk doit être déployable à tout moment en production. Il faut donc gérer les validations et les développements et les merges vers le trunk qui est le plus proche possible de la production (et donc du Produit)

Il est possible de trouver beaucoup d’articles sur ce sujet et cela fait partie des conseils des ALM Rangers.

Evidemment, toujours dans un souci d’efficacité, ce mode de fonctionnement ne peut être exploité que si l’usine de réalisation s’équipe de tests automatisés.

Nous pourrions parler aussi de TU, de TI mais aussi de ATDD.

Et vous quelle est votre vision ?

A travers, cet article je vous ai présenté ma réflexion sur la thématique de ce Scrum Day 2014.

Celle-ci offre de nombreuses possibilités de débats aussi bien organisationnels, culturels que techniques !

Ceci n’est que mon avis et je vous invite à partager le vôtre en commentant mon article et surtout en répondant à l’appel à orateur du ScrumDay 2014 !