Au cours des 20 dernières années, le marché français du conseil a connu une hausse sans précédent : il dépasse les 4 milliards d’euros par an et on estime que depuis l’an 2000, le nombre de consultants a augmenté de 85%. Malgré la crise qui a fragilisé l’ensemble des entreprises françaises, le domaine de l’informatique sort son épingle du jeu. En effet, plus de 6 entreprises sur 10 ont fait de leur transformation digitale une priorité : un phénomène renforcé par la crise qui a montré l’importance des technologies numériques pour rester compétitif. Partagé entre les ESN, les agences digitales et les cabinets de conseil, le marché du conseil IT se maintient à la hausse malgré un contexte difficile : devenir consultant dans ce secteur porteur offre donc de nombreux avantages.

 

Qu’est-ce qu’un consultant ?

 

Un consultant intervient au sein des entreprises (de toutes tailles et dans tous les domaines d’activité) pour leur apporter son expertise sur un sujet spécifique et répondre à une problématique. Par exemple, une entreprise agro-alimentaire qui souhaiterait migrer ses applications vers le Cloud Azure fera appel à un prestataire externe expert des technologies Microsoft pour l’accompagner dans sa stratégie de migration.

Qu’il soit indépendant ou salarié d’un cabinet de conseil, le consultant met son savoir-faire au service d’une entreprise de façon ponctuelle, dans le cadre d’une mission plus ou moins longue (de quelques jours à plusieurs années parfois) selon la problématique : il peut intervenir en amont du projet (dans la phase d’audit, d’analyse et de définition d’une stratégie) ou dans sa réalisation opérationnelle.

 

Quelles sont les qualités nécessaires pour être consultant ?

 

Être consultant demande avant tout une excellente maîtrise technique : en France, plus de 98% des consultants sont titulaires d’un bac +4/5, preuve d’un haut niveau de formation. Chaque consultant a évidemment un domaine d’expertise spécifique : ainsi, dans l’IT, certains consultants sont experts en Cloud, en architecture, en stratégie digitale, en Dev/DeVops, en mobile… Au-delà des connaissances techniques sur un domaine précis, la position de consultant demande une vraie curiosité et une compréhension fine d’autres sujets. Être consultant IT  nécessite également d’être dans une démarche permanente de montée en compétences, pour garantir à ses clients de leur apporter un accompagnement en phase avec les dernières technologies : le métier de consultant demande donc de continuellement se former.

Parallèlement à l’expertise technique, être consultant demande des qualités relationnelles fortes trop souvent sous-estimées :

  • Sens du contact et de l’écoute ;
  • Capacité à comprendre, proposer des solutions et convaincre ;
  • Être pédagogue ;
  • Savoir s’adapter à de nouveaux environnements ;
  • Inspirer la confiance…

 

Quels sont les avantages à être consultant ?

 

La multiplicité des missions sur lesquelles un consultant est amené à travailler lui permet de monter rapidement en compétences. Par ailleurs, les consultants sont souvent sollicités pour intervenir sur des problématiques stratégiques, avec des enjeux forts : ils sont ainsi amenés à travailler avec des décideurs sur des projets d’envergure pour l’entreprise, ce qui leur garantit une progression rapide. C’est d’ailleurs pour cette raison que de nombreux jeunes actifs font le choix de commencer leur carrière par le conseil : le métier de consultant constitue un véritable  accélérateur de carrière.

Face à la diversité des missions, le consultant peut également intervenir sur des périmètres plus larges que son domaine d’expertise initial : en se formant et en mettant en pratique de nouveaux savoirs, il aura ainsi la possibilité d’élargir son champ de compétences.

 

Être consultant chez Cellenza

 

Chez Cellenza, nos experts ont fait le choix de rejoindre une structure solide tout en conservant les avantages de la fonction de consultant.

Nous intervenons sur des missions stratégiques auprès de clients de secteurs variés : notre expertise nous a incités à nous positionner uniquement en amont des projets (stratégie IT) et dans la phase de réalisation (build) : nos consultants sont ainsi amenés à travailler sur des projets stratégiques et porteurs d’innovation leur permettant de relever de nouveaux défis au quotidien.

Pour leur permettre de réaliser au mieux leurs missions et d’être en permanence à la pointe de l’innovation, Cellenza a mis en place un dispositif inédit de montée en compétences : les consultants Cellenza bénéficient d’un plan sur-mesure pour accompagner leur formation technique (définition de leurs objectifs, formations, certifications illimitées, temps accordé à la préparation…) et d’un ambitieux programme de formation aux soft-skills.

Être consultant chez Cellenza, c’est avant tout la certitude d’intégrer un cabinet de conseil reconnu pour son modèle centré autour de l’humain. Une bienveillance elle-même reconnue et plébiscitée par les collaborateurs : pour preuve, en 2021, Cellenza fait partie des 10 entreprises françaises dans lesquelles les salariés sont les plus motivés et heureux (classement HappyIndex@Work de ChooseMyCompany dans Les Echos) !

 

Vous avez envie de devenir consultant chez Cellenza ?

 

Vous souhaitez en savoir plus sur le rôle de consultant chez Cellenza ? Vous avez envie de donner un nouvel élan à votre carrière en rejoignant un cabinet de conseil différent, reconnu pour son expertise technique et son modèle humain ?

N’hésitez pas à consulter nos offres d’emplois ou à contacter notre Département RH.

 

A bientôt !