Jeudi soir (2 octobre) s’est déroulé notre premier événement autour de la technologie Xamarin : « Xamarin, from Zero to Hero ». L’expérience a été, pour nous, extrêmement positive. Nous avons eu la chance de recevoir des participants curieux et connaisseurs. Leurs questions ont été nombreuses…leurs réponses aussi ! Nous tenons donc avant toute chose à remercier très sincèrement tous nos invités !

Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer, voici un petit résumé de ce qui s’est passé.

1ere partie – Xamarin

On plante le décor

Après avoir fait un tour d’horizon sur l’écosystème mobile, nous avons présenté les problèmes qui se posent lors du développement d’applications mobiles cross-platform et montré comment Xamarin tente d’y répondre*. Ensuite, nous avons regardé comment les choses se passent “sous le capot” pour enfin plonger dans le code en portant une application Windows Phone basique – « Allo, World ? » – sous Android. Objectif : mettre en avant l’avantage qu’offre l’utilisation de Xamarin tout en mettant le doigt sur les limites de cette solution.

* Vous aimeriez plus de détail? Stay tuned! Nous préparons justement quelque chose pour vous…

Explication du pattern MVVM

2eme partie – Xamarin.Forms

Xamarin.Forms est la solution de Xamarin ayant pour vocation de supprimer les limites exposées précédemment. Pour la faire connaitre, nous avons présenté l’application GeoTwitter, un « twitter » géolocalisé développé, ça tombe bien, en Xamarin.Forms. Nous avons montré que, dans la solution, il n’y avait plus qu’un seul code UI pour toutes les plateformes, ce qui augmente considérablement le pourcentage de code partagé et facilite grandement le développement d’applications Cross-platform.  Le chemin que nous avons suivi n’a toutefois pas été sans embûche, et notre éthique de codeurs nous a amené à mentionner les quelques problèmes que nous avons rencontrés (en particulier l’apparition d’erreurs cryptiques lors de la compilation et le manque de documentation).

3eme partie – Après l’effort, le réconfort

Après la présentation, nous avons eu le plaisir de voir qu’une grande partie des participants est restée pour partager et échanger autour des technologies (mais pas seulement)  –  occasion rêvée pour faire des rencontres enrichissantes et pour se détendre un peu.

Le buffet - moment de convivialité apr&eagrave;s la présentation

Notre message, en résumé

Xamarin (sans Xamarin.Forms) permet, comme promis, de développer des applications Cross-Platform. Toutefois, la réalité du terrain nous montre que la partie de code spécifique à chaque plateforme constitue une grande partie du code de l’application. Il ne réduit donc pas autant qu’on pourrait l’espérer l’effort de portage d’une application d’une plateforme à l’autre.

La communauté a exprimé le souhait d’avoir une solution réduisant réellement cet effort et Xamarin a répondu avec Xamarin.Forms. Bien que cette technologie manque encore de maturité en raison de sa jeunesse (moins de 5 mois !!!), elle se montre déjà très prometteuse et suscite l’enthousiasme de la communauté… à commencer par le nôtre ! Si vous vous intéressez au monde mobile, vous en entendrez inévitablement parler…