Pourquoi se former aux technologies de Cloud Computing et en particulier sur Azure ?

Nous utilisons au quotidien les technologies du Cloud et plus particulièrement des services SaaS (pour Software as a Service), comme par exemple des services de messagerie, de file sharing ou encore de social networking. La technologie avance à grand pas il est donc important de se tenir informé de l’évolution des services existants à l’aide d’une bonne VTO (Veille Technologique Opérationnelle) mais également par la formation !

Si vous êtes un professionnel de l’IT, il est nécessaire et même crucial de vous former et de vous faire certifier. Et cela quel que soit votre contexte professionnel, que vous officiez chez des éditeurs, des constructeurs, des fournisseurs d’accès ou encore des sociétés de services.

L’objectif de cet article est de vous présenter les avantages de monter en compétence sur les technologies du Cloud et en particulier sur Azure.

 

Un petit état des lieux d’Azure en 2019

Si vous êtes arrivés ici, ce n’est pas par hasard… Mais pour ceux qui ne le savent pas encore,  Azure est la plateforme dédiée aux services Cloud proposée par Microsoft. Il est important de noter que le Cloud fait dorénavant partie intégrante de l’ADN de Microsoft. En effet, l’ensemble des services proposés par Microsoft sont regroupés au sein de 3 Clouds :

  • Microsoft Azure,
  • Microsoft 365,
  • Dynamics 365.

 

En ce qui concerne la présence d’Azure sur le marché, le service a la plus forte marge de progression en termes d’adoption par les entreprises, se targuant même de rattraper ses concurrents, AWS (Amazon Web Services) et GCP (Google Cloud Platform).

Ces 3 acteurs majeurs se partagent le marché et se livrent une bataille acharnée sous la forme de nouvelles fonctionnalités et mises à jour constantes. Cela n’est pas prêt de s’améliorer avec l’arrivée d’AliBaba en Europe.

 

Pour vous donner un rapide aperçu de cette complexité de services, voici la liste non exhaustive des principaux services disponibles dans Azure :

  • Compute : Virtual Machines, Virtual Machines Scale sets, Azure Kubernetes (AKS), Azure Functions, App Services, Windows Virtual Desktop.
  • Networking : Virtual Network, Load Balancer, Application Gateway, VPN Gateway, Azure DNS, Azure DDoS Protection, Traffic Manager, Azure ExpressRoute, Network Watcher.
  • Storage : Storage Accounts, Data Box, Azure Data Share, Azure NetApp Files.
  • Web : App Service, API Management, Content Delivery Network, Azure Cognitive Search.
  • Databases : Azure Cosmos DB, Azure SQL Database, Azure Database for MySQL, Azure Database for MariaDB, Azure Synapse Analytics.

 

Vous êtes déjà perdus ? Pas de panique, c’est ici que la formation prend tout son sens.

 

Formation Azure, par où commencer ?

Il existe plusieurs façons de se former, que ce soit en autodidacte ou en se faisant accompagner.

En ligne avec des plateformes de formation, dont celle officielle de Microsoft, MS Learn. Mais attention, même si ce format semble être le plus attractif, il requiert assiduité, motivation et forte rigueur. En revanche, je vous conseille cette approche pour défricher le sujet.

Lors d’événements gratuits, avec les Azure Days, ou encore des meetups organisés par les communautés indépendantes ou soutenues par l’éditeur.

Enfin, vous pouvez aussi passer par un organisme de formation, de préférence agréé. C’est selon moi le format le plus adapté pour obtenir une formation sur-mesure avec un véritable suivi.

Cela vous paraît maintenant plus clair ? Si ce n’est pas le cas, vous pouvez vous aider de la roadmap détaillée de Microsoft pour préparer vos prochaines certifications.

Maintenant que je vous ai partagé quelques pistes pour vous former sur Azure, parlons à présent de certifications.

 

 Les certifications officielles sur Azure

Il existe actuellement 3 niveaux de certifications :

  • Fundamentals,
  • Associate,
  • Expert.

 

Chaque niveau est jalonné par une ou plusieurs certifications. Il peut être nécessaire de passer un ou plusieurs examens pour obtenir la certification convoitée.

Voici les certifications à valider pour acquérir chacun des 3 niveaux. Pour des besoins de clartés, je me contenterai du parcours de formation Azure.

 

Pour le niveau « Fundamentals » il existe une seule et unique certification, l’AZ-900 : Azure Fundamentals.

 

Pour le niveau « Associate », vous devrez passer 5 certifications :

  • AZ-103: Azure Administrator,
  • AZ-203: Azure Developer Associate,
  • DP-100: Azure Data Scientist Associate,
  • DP-200 + DP-201: Azure Data Engineer Associate,
  • AI-100: Azure AI Engineer Associate.

 

Pour le niveau « Expert », voici les 2 certifications à valider :

  • AZ-300 + AZ301: Azure Solutions Architect,
  • AZ-400: Azure DevOps Engineer Expert.

 

Voici le schéma simplifié de ce que je viens de vous présenter :

 

schema simplifié des certifications

 

 Et Cellenza Training dans tout ça ?

Chez Cellenza nous accompagnons nos clients dans leurs projets et nous formons leurs équipes au travers de notre entité Cellenza Training. Fort de retours terrains issus de notre activité principale de conseil, nous avons construit des parcours de formations spécifiques pour répondre aux problématiques des professionnels de l’IT.

Ces formations vous préparent aux certifications présentées plus tôt dans cet article.