Accueil > Integrate 2022 : retour sur les grandes annonces
Joan Lumia

Integrate 2022 : retour sur les grandes annonces

Retour sur la conférence Integrate 2022

Les 13, 14 et 15 juin 2022 s’est déroulé le salon Integrate 2022. Organisé par Kovai, il s’agit du plus grand séminaire de l’année dédié aux sujets d’intégration. Comme tous les ans, Microsoft, partenaires et acteurs du milieu sont montés sur scène (retour du présentiel cette année !) afin de présenter les tendances, les avancées, les nouveautés et également ce qui est à venir autour de l’intégration.

Ce premier article a pour but de vous faire un résumé de ce qui  a pu être mis en avant tout au long de ces 3 jours : quelles sont les grandes tendances de l’intégration ? Quelles sont les technologies auxquelles il faut s’intéresser ? Quels sont les domaines vecteurs d’opportunités ?

 

Migration de BizTalk Server

 

Débutons par la question que tous les consultants intégration de l’écosystème Microsoft se posent : qu’en est-il de BizTalk Server ? Microsoft a récemment allongé la période du support standard de la version BizTalk Server 2020 jusqu’au 11 avril 2028. Malgré cette (bonne) nouvelle, les équipes Microsoft encouragent tout de même les utilisateurs à se pencher dès maintenant sur la question des alternatives  dans le Cloud.

Sans en dire trop, la migration de BizTalk vers les services Azure AIS (Application Integration Services) ainsi que des manières d’amorcer une telle transition ont été abordées lors d’une session entièrement dédiée à la question. Un article de cette série traitera de ce sujet en détail prochainement.

 

LogicApp : quelle direction ?

 

LogicApp est – et demeure – la solution Cloud d’orchestration d’Azure. La différence, cette année, est l’accent mis sur le nouveau mode de consommation « LogicApp Standard ». En effet, Microsoft mise énormément sur ce nouveau runtime.

La promesse ? Utilisez votre LogicApp n’importe où et non plus exclusivement dans Azure. Exécutez-la en local pour vos développements, au sein de votre réseau privé d’entreprise pour une sécurité accrue, ou encore sur vos plateformes multi-Cloud ou hybrides (offrant une connectivité On-Premise).

Au travers des différentes sessions dédiées, il transparait un investissement et une volonté forte de Microsoft de pousser ce nouveau tier « standard ». Si ne pas être familier avec ce tier ne représente pas à l’heure actuelle un souci (une limitation actuelle est le nombre de connecteurs supportés), il est important de commencer à s’y intéresser afin de rester en phase avec la vision Microsoft du produit et de pouvoir bénéficier des investissements et nouvelles fonctionnalités à venir.

 

APIM : le fils prodige

 

La technologie Azure APIM semble être au centre de toutes les discussions. En effet, plusieurs intervenants ont mis l’emphase sur l’importance et le rôle grandissant de ce composant dans les architectures Cloud modernes. De même que les LogicApp Standard, il est intéressant de se pencher sur le sujet dès maintenant pour découvrir, approfondir ou simplement rester à la page concernant cette technologie prometteuse.

Si jusqu’à présent, cette brique d’Application Integration Services (AIS) n’a pas rencontré le succès qu’elle mérite, Microsoft souhaite remédier à cela en investissant sur cette solution. La preuve avec les fonctionnalités ajoutées récemment comme les policy fragments (fonctionnalité ô combien attendue offrant la possibilité de créer des policies réutilisables n’importe où ! Fini les copier-coller de policy !), l’intégration avancée des GraphQL APIs, etc. Autre preuve, le rythme soutenu des releases apportant un lot de nouveautés et d’améliorations constant !

Le prochain article de cette série décrira plus en détail ces nouveautés ainsi que quelques conseils concernant l’utilisation de cette brique AIS.

 

Power Platform : le vent en poupe

 

Dans la lignée des discussions tenues lors de la Microsoft Build 2022 en mai 2022, le nombre de sessions dédiées à la Power Platform lors de l’Integrate 2022 était relativement élevé !

Cette technologie gagne de plus en plus en popularité auprès des entreprises et acteurs du milieu. En effet, la promesse d’offrir aux populations « non-développeurs » mais technophiles de développer des applications rapidement plaît ! La question qui se pose reste la connectivité et l’accessibilité aux données dont ils ont besoin. En effet, si le développement des applications est simplifié, les questions d’intégration restent bien présentes !

Les outils comme Flow ou APIM offrent désormais des options pour faciliter ces connexions et fournir une expérience toujours plus simplifiée aux citizen dev.

 

Event-Driven Architecture : pensez Event !

 

Une session en particulier a mis l’accent sur les architectures Event-Driven. Si l’on en entend parler depuis plusieurs années déjà, l’intervenant sensibilise une fois de plus sur deux points essentiels :

  • Data freshness is the future !

Plus la donnée est récente, plus elle a de valeur pour l’entreprise. La donnée étant une pièce centrale du business aujourd’hui, être capable de capter de la donnée en quasi temps réel et agir dessus devient un élément primordial des architectures modernes.

  • Agir plutôt que réagir !

Si jusqu’alors les SI (Systèmes d’Information) étaient pensés avec des modèles de systèmes asservis par d’autres systèmes, l’avènement de l’Event propose une alternative de conception intéressante. Un système X va capter un évènement, une action, une information et la publier dans le SI. Libre aux autres systèmes de consommer cette information et de la traiter : ils pourront décider, au choix, d’ignorer cette information et ne rien faire, ou bien prendre en compte l’information et agir en conséquence.

Cette alternative sera particulièrement intéressante, par exemple, dans les architectures mettant en œuvre de l’IoT.

 

Sécurité : l’affaire de tous

 

Bien qu’il n’y ait eu qu’une seule session entièrement dédiée au sujet de la sécurité des plateformes d’intégration, une tendance qui se fait ressentir lorsque l’on écoute l’ensemble des interventions est que la sécurité est un élément indispensable des réflexions et l’affaire de tous.

En effet, que ce soit via l’intégration VNET des LogicApp standard, des améliorations de sécurité de la brique APIM ou encore l’amélioration de la prise en charge des private endpoints, on remarque clairement que chaque élément de la plateforme d’intégration dans le Cloud (iPaaS) doit être mis en œuvre en tenant compte des problématiques de sécurité générales et/ou spécifiques au contexte de l’entreprise.

Autre idée qui se démarque, Microsoft met tout en œuvre pour que les architectes et consultants intégration puissent s’attaquer à ces problématiques le plus efficacement possible. En effet, pas besoin d’être un « gourou de la sécurité » pour pouvoir mettre en place une plateforme relativement sécurisée ; utilisez les fonctionnalités natives des composants à bon escient et votre plateforme démontrera un premier niveau de sécurité plus qu’acceptable.

Bien sûr, les éléments de sécurité doivent toujours être validés par les équipes sécurité ou SecOps, et si ces derniers réclament un niveau de sécurité plus élevé, il vous faudra faire appel à un expert en la matière.

 

Voici qui conclut ce premier article récapitulatif de ces 3 jours de conférence organisés par Kovai autour des problématiques actuelles du monde l’intégration. Si l’on résume, n’hésitez pas à vous intéresser aux solutions LogicApp Standard et APIM sur lesquelles Microsoft investit massivement. Gardez une oreille attentive aux ascensions de la Power Platform ainsi que des architectures Event-Driven. Et pour finir, penser à intégrer les problématiques de sécurité dans vos réflexions et conceptions.

 

 

 

offre d'emploi cellenza

Nos autres articles
Commentaires
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Restez au courant des dernières actualités !
Le meilleur de l’actualité sur le Cloud, le DevOps, l’IT directement dans votre boîte mail.